La boîte à musique à disque

La boîte à musique à disque

La fin du 19ème siècle voit apparaître une toute nouvelle sorte de boîte à musique : les boîtes à musique à disque. Découvrez cet instrument qui a fait le bonheur des oreilles de nos aînés.

Naissance de la boîte à musique à disque

La première boîte à musique à disque voit le jour en Allemagne en 1886, par la main de Paul Lauchemann. Ce système propose bien des avantages sur son prédécesseur à cylindre. Tout d'abord il est plus simple à fabriquer, en découle un prix plus faible. Mais il est également interchangeable plus facilement pour varier la mélodie.

Il déposera alors un brevet pour protéger son oeuvre. Cela n’empêchera pas plusieurs sociétés, notamment Polyphon et Symphonion, de copier le mécanisme musical. Malgré les procès qui en découleront, la boîte à musique à disque était née.

Les artisans Suisses alors reconnus pour leur savoir-faire en la matière, adopteront et perfectionneront rapidement la technique pour contourner les brevets.

Boite a musique a disque Kalliope

Fonctionnement du mécanisme musical à disque

Tout comme la boîte à musique classique et son cylindre à picots, la boîte à musique à disque possède un clavier. Les lames de celui-ci sont actionnées par une roue étoilée qui tourne grâce à une branche dans laquelle s'accroche le disque.

Le disque quant à lui est en métal embouti et possède des aspérités, dites projections. Ce sont ces fines lamelles recourbées sur elles-mêmes à différents endroits du disque, qui définisse les notes qui joueront le morceau musical.

Apparaîtront en 1895 les boîtes à disques Harmonia. Celles-ci bien qu'utilisant le principe du disque sont légèrement différentes. Des trous remplacent les crochets, dans lesquelles viennent s'imbriquer de petits leviers pour faire vibrer les lames.
C'est ce mécanisme qui est utilisé sur notre boîte à musique à faire soi-même. Le disque est simplement remplacé par une bande musicale.

Boîte à musique

Un déclin précipité

La boîte à musique à disque a connu son heure de gloire grâce à sa qualité sonore et son accessibilité. Elle fut notamment utilisée dans les cafés à la manière d'un juke-box, ou il était possible contre une pièce de jouer l'un des disques sélectionnés.

L'apparition du phonographe, capable de reproduire des voix et des instruments aura raison de la boîte à musique à disque quelques années plus tard.