La naissance de la boîte à musique

Les débuts de la boîte musicale

Avant de devenir un objet de décoration et de collection, la boîte à musique a traversé plusieurs fonctions à travers le temps. Voici l'histoire de la naissance de ce petit coffret.

Le carillon, l’ancêtre de la boîte à musique

On dit que la forme originale de la boîte à musique était la cloche appelée Carillon. C'est elle qui au Moyen Âge, placée au sein d'un clocher, servait d'horloge pour indiquer l'heure aux habitants de toute la ville. Au fil de l'histoire, les grandes cloches des carillons laissèrent place à des cloches de plus en plus petites pour en faire un instrument de musique.

carillon du beffroi de Mons - Belgique

Mais c'est suite à l'invention d'un peigne en acier accordé, actionné par un ressort que le carillon est devenue une boîte à musique. Sa fonction était alors encore la même qu'au Moyen Âge. Intégrée à une horloge, elle permettait d'indiquer l'heure en émettant un son.

horloge à carillon

Une liberté musicale

A une époque où il fallait se rendre à l'opéra pour entendre de la musique, c'était un rêve de pouvoir écouter de la musique à n'importe quel moment. C'est ce rêve qui a poussé au développement des technologies de la boîte à musique. Elle fut séparée de l'horloge et devint un instrument de musique automatique.
La boîte à musique est rapidement entrée dans l'âge d'or étant alors le seul instrument audio automatisé.

boite à musique à cylindre


À la fin du XVIIIe siècle, la boîte à musique à cylindre était produite principalement en Suisse. Par la suite, la boîte à musique à disque a été inventée en Allemagne. Proposant plus de possibilités sonores, les mélodies séduisantes de cet objet étaient vouées à se répandre.



Phonographe ancien

Mais à la même époque, c'est un autre instrument à disque qui a pris le pas sur la boîte à musique : le Phonographe. Il a conduit la boîte à musique à mettre fin à son rôle principal pour celui qu'on lui connaît aujourd'hui.

boite à musique à cylindre