L'histoire de la production de boîte à musique

usine de production des éléments de la boîte à musique

Avant de devenir le gadget que l'on connaît, la boîte à musique était le seul instrument permettant d'écouter une mélodie sans jouer d'un instrument. Elle a vécu son heure de gloire au 19 ème siècle, nécessitant des productions en série afin de satisfaire les adeptes de cette cassette musicale.

Les premiers fabricants de boîtes à musique

Comme détaillé dans notre article, la boîte à musique descend du savoir faire des horlogers. Ceux-ci étaient principalement établis en Suisse, notamment dans la Vallée de Joux, à Genève et à Sainte- Croix. On notera aussi quelques entreprises dans le Jura vaudois.

Mais c'est la ville de Sainte-Croix qui sera le plus haut lieu de production pour les boîtes à musique au début du siècle. C'est n'est pas moins de 360 ouvriers, employés par 17 fabricants, qui seront à la tête des premières productions à grande échelle de boîtes à musique.

C'est à ce moment que sont nés de grands noms, qui sont encore célèbres à l'heure actuelle pour leurs boîtes à musique mécaniques, ou leur tradition horlogère :

  • Reuge : certainement le fabricant le plus célèbre actuellement dont le savoir-faire se concentre encore sur ces petits coffrets musicaux.
  • Junod : qui ouvrira à Sainte-Croix, la première manufacture de boîte à musique en 1815.
  • Mermod Frères
  • Brémond
  • Ducommun-Girod
  • Thorens
  • Nicole Frères : qui feront appel à deux compositeurs pour écrire des morceaux spécialement pour leurs boîtes à musique. Les célèbres W.V Wallace et J.Benedict composeront pour le fabricant genevois entre 1840 et 1860.
  • Paillard : Première grande usine de la boîte à musique, également possesseur de l'école de mécanique dans la ville de Sainte-Croix.
  • Cuendet
  • L'Epée : établie à Sainte-Suzanne de Montbéliard, en France en 1845. Elle sera certainement l'entreprise française la plus reconnue pour ses boîtes à musique.
Ancienne usine de production des boites a musique REUGE

L'industrialisation de la boîtes à musique

Avant 1870, les boîtes à musique sont fabriquées avec des pièces détachées achetées séparément, puis assemblées à domicile.
C'est l’avènement de la machine à vapeur qui permet à la production de s'industrialiser en usinant directement les pièces.

Pour toucher un maximum de personnes, les boîtes à musique sont séparées en plusieurs gammes :

  • Les boîtes à musique de luxe : sont des coffres en bois précieux, souvent couvert de marqueterie, dans lesquels les mouvements musicaux sont fixés.
  • Les tabatières et boîtes à bijoux musicales.
  • Les bijoux ou accessoires qui reçoivent de petits mécanismes musicaux (Canne ou gousset par exemple).
  • Les boîtes à musique de moyenne gamme
  • Les boîtes à musique pas chères, comme les manivelles ou des mécanismes bon marché, intégrés dans divers objets comme les jouets pour enfants ou encore les dessous de plats.

Avec les chemins de fer, les entreprises spécialisées pourront distribuer leurs produits à l'étranger. Au total, c'est plus de 35'000 boîtes à musique et dérivés, qui seront produits par an, durant l'âge d'or de cet instrument.

Si aujourd'hui les composants mécaniques sont fabriqués en usine, la boîte à musique est toujours assemblée à la main dans la tradition.

Nos boîtes à musique